Type

Formation et éducation, environnement

Budget

En cours d’évaluation

Statut

En cours

Année

2017

Moken, les Gardiens de la Mer

Les Moken sont une ethnie de pêcheurs habitant sur plusieurs îles en mer Andaman, au large des côtes birmanes et thaïlandaises. Traditionnellement les Moken sont nomades. Ils se déplacent et vivent une partie de l’année sur leurs bateaux, les kabang, subsistant de la pêche et de la récolte de coquillages. Mais leur mode de vie est menacé depuis de nombreuses années. La pêche intensive réduit considérablement les ressources en poissons et crustacés auxquelles ils ont accès, et la pollution plastique entrave leur travail. Le tsunami de 2004 a mis en lumière le statut particulier des Moken en Thaïlande : une majorité d’entre eux ne possède aucun papier d’identité, ce qui les empêche de pouvoir accéder à un travail déclaré, à des aides sociales ou même au système de santé publique. Sans papier, la plupart des Moken se voient forcés de travailler dans des conditions dangereuses ou dégradantes, et pour des salaires bien en dessous du minimum requis.

Depuis près de 15 ans, la Fondation Jan & Oscar vient en aide aux Moken vivant sur l’île de Lao, en participant activement à la scolarisation des enfants (lien vers projet de construction d’une école à Koh Lao). Mais avec notre projet de lutte contre la pollution plastique : Moken, gardiens de la mer, notre Fondation souhaite aller plus loin. Nous avons constaté en effet que la première génération d’enfants scolarisés a des difficultés à poursuivre des études ou s’insérer dans le monde du travail. Il est nécessaire de leur permettre d’accéder à une formation professionnelle qui fait sens dans leur mode de vie, ou de leur assurer un complément de revenus s’ils souhaitent perpétuer l’activité traditionnelle de pêcheur.

Les pêcheurs Moken ont dorénavant la possibilité de vendre les plastiques récupérés en mer ou sur les îles directement à notre entreprise sociale Ranong Recycle for Environment lien à un prix équitable. Les jeunes Moken qui le souhaitent peuvent également venir se former et travailler au centre de collecte pour trier les plastiques en échange d’un salaire équitable et d’un logement.

 

Le partenariat avec les Moken des îles de Surin

Article de presse 

Les îles de Surin constituent un archipel situé en mer Andaman, à 60 km du continent thaïlandais. Les Moken installés sur ces îles vivent de façon semi-traditionnelle dans un village de 80 habitations. Surin est un parc national et de nombreux touristes visitent quotidiennement le village Moken. Les Moken de Surin sont ainsi confrontés à la problématique des déchets plastiques apportés par les touristes, mais aussi et surtout de ceux, charriés par la mer, qui échouent sur les nombreuses plages et criques sauvages de l’archipel. Notre projet de récolte et gestion des déchets a vu le jour en 2020 grâce à un partenariat entre les Moken de Surin et notre entreprise sociale Ranong Recycle for Environment. En 2020 et 2021, un groupe de 5 Moken est rémunéré pour collecter, trier et nettoyer les déchets. Après une traversée de 4 heures pour rejoindre le continent, les plastiques sont achetés puis conditionnés par l’équipe de Ranong Recycle for Environment pour être recyclés. Depuis 2020, les Moken de Surin ont ainsi collecté plus de 7,000 kg de plastiques et de filets dérivants. En 2022, la collecte des plastiques s’étend aux îles de Ra et Pratong, à proximité de Kuraburi. La gestion des déchets évolue vers un système ou chaque Moken peut collecter et revendre les déchets aux leaders Moken des projets de Surin et Ra.

Le but de cette collaboration est de soutenir une gestion communautaire et durable de la problématique des déchets qui respecte l’organisation sociale et culturelle des Moken, avec l’espoir que par le bouche à oreille, cela inspirera les Moken d’autres communautés. Ce projet est coordonné par le couple Germano-Moken Lena et Hook. Hook est originaire des îles Surin. Il possède le dernier kabang traditionnel Moken en Thaïlande. En plus de coordonner le projet de gestion des déchets, Hook et Lena parcourent, à bord de leur kabang, les îles où vivent les Moken afin de les sensibiliser à la pollution plastique et favoriser la transmission des connaissances entre les générations. Nous espérons voir se constituer un véritable réseau Moken sur les îles de la mer Andaman : Koh Lao, Koh Chang, Koh Phayam et l’archipel de Surin. Les porteurs du projet originaires de Surin ont également créé la première entreprise sociale Moken afin de professionnaliser et d’élargir cette gestion des déchets dans la province de Phang Nga : Moken Ocean Guardians.

Pour en savoir davantage sur ce projet, consulter https://www.mokenislands.com/ et page Facebook https://www.facebook.com/MokenNews et page Facebook https://www.facebook.com/profile.php?id=100087249013458

La formation des jeunes Moken au centre de collecte

Depuis début 2020, de jeunes adultes Moken originaires de diverses îles travaillent et sont logés au centre de collecte Ranong Recycle for Environment. Ils participent au tri des déchets plastiques apportés par les collecteurs en échange d’un salaire équitable et d’une protection sociale. Cela permet à certains d’entre eux de financer la poursuite de leurs études. 5 d’entre eux sont logés gratuitement sur Ranong.

En 2021, une nouvelle phase de notre projet a démarré. Il s’agit de former certains jeunes adultes Moken du centre à des tâches de gestion – comptabiliser les quantités de plastique et rédiger des factures, collecter et entrer des données sur ordinateur, apprendre à utiliser Excel et envoyer des e-mails. Les jeunes Moken vont pouvoir prendre une place centrale dans notre projet, et acquérir de nouvelles compétences qu’ils pourront utiliser dans leurs futurs emplois!

 

une agence de voyage engagée et sensible à la cause des minorités ethniques de la planète, nous offre un pourcentage sur tous les billets achetés via sa plateforme https://www.airtrib.com/