Type

Environnement

Budget

En cours d’évaluation

Statut

En cours

Année

2019

Notre entreprise sociale Ranong Recycle for Environment (RRE)

Le but de notre projet est d’offrir de nouvelles sources de revenus et d’emploi aux populations défavorisées du sud de la Thaïlande (Moken, immigrants birmans), tout en proposant des solutions concrètes pour lutter contre la pollution plastique des milieux marins. 

En 2019, notre fondation a créé l’entreprise sociale Ranong Recycle for Environment (RRE) pour collecter, trier et conditionner les déchets plastiques dans la province de Ranong afin qu’ils soient recyclés. Les plastiques sont achetés à un prix équitable aux collecteurs et pêcheurs vivant en zone côtière et sur six îles de la mer Andaman. Ces derniers se rendent directement avec leur bateau chargé de plastiques à notre centre de collecte situé dans la ville de Ranong et accessible depuis la mer. 

Nous menons une étude d’impact social depuis janvier 2020 pour mesurer les impacts sociaux, environnementaux et économiques du projet. Les résultats de cette étude sont disponibles ici.

RRE a mis en place un réseau pour collecter les plastiques d’origine océanique sur les îles de Phayam, Chang, Saidam, Lao, Sinhaï, l’archipel de Surin et la zone côtière de Ranong en soutenant les collecteurs et recycleurs locaux, notamment les membres de la communauté Moken. L’objectif est de sensibiliser les communautés locales côtières à la valeur économique des plastiques afin de les inciter à les collecter et à les vendre.

Notre projet s’appuie également sur l’implication des communautés locales au travers des emplois que notre centre de collecte propose:

En 2020, notre entreprise sociale RRE a formé et employé :

  • 3 jeunes managers thaïlandais anglophones, deux femmes et un homme, qui avaient perdu leur emploi en raison de la crise du covid-19.
  • 14 personnes issues des communautés minoritaires mokens et birmanes qui trient et conditionnent quotidiennement le plastique dans de bonnes conditions de travail et en échange d’un salaire équitable et, pour certaines, d’un logement. Au total 80% de nos employés sont des femmes.

Les ballots de PET et de PP conditionnés par l’équipe de RRE sont vendus à des partenaires qui proposent des solutions à la problématique des plastiques marins et qui reconnaissent notre impact environnemental et social. Ces derniers transforment le PET (polytéréphtalate d’éthylène) et le PP (polypropylène) en flocons puis en granules qui sont utilisés dans la fabrication de produits en plastique recyclés, constituant le dernier maillon de la mise en place d’une économie circulaire.

En 2020, 135’675 kg de plastique océanique ont été collectés grâce à 37 collecteurs indépendants. Plusieurs nettoyages de plage ont également été organisés afin d’impliquer davantage les populations locales et de communiquer sur notre projet. L’objectif de RRE est d’être financièrement autonome d’ici à trois ans, avec au minimum 70 % des bénéfices utilisés pour financer nos programmes éducatifs de sensibilisation dans les écoles ainsi que des prestations sociales pour nos travailleurs.

En 2021, notre but est d’obtenir la certification “Ocean-Bound Plastics” pour nos platiques ainsi que de numériser nos procédures de traçabilité.

Nos partenaires

En Thaïlande

 

Second Life

développe des projets communautaires dans des zones géographiques d’intérêt majeur afin de collecter les déchets plastiques en partenariat avec des marques soucieuses d’apporter une solution à cette problématique. Grâce à son partenariat avec Second Life et la marque française de cosmétique Caudalie, RRE rachète les plastiques aux pêcheurs à un prix équitable, supérieur au prix traditionnel du marché, ce qui permet de couvrir leur frais de transport.

Wongpanit Krabi Nua Klong

Au travers de leur programme “Ocean-bound plastics” à Krabi, nos partenaires transforment nos ballots de PET et PP en flocons.

A l’international

 

Tide Ocean Material

Cette entreprise suisse a mis au point un nouveau procédé pour transformer le plastique océanique en granulés et en fils qui permettent de fabriquer de nouveaux produits durables. Tide Ocean Material soutient l’impact environnemental et social de notre projet en achetant notre matière première à un prix supérieur au marché traditionnel.

EcoAlf

Cette marque de vêtements espagnole, à travers son projet Upcycling the Oceans Thailand, transforme depuis plusieurs années déjà les déchets plastiques récoltés en mer en vêtements et accessoires de mode. Elle s’associe aujourd’hui à la Fondation Jan & Oscar pour combattre la pollution marine en Thaïlande.

Médias

Article sur le projet paru dans le Bangkok Post : bangkokpost.com

Article sur le projet paru dans Swiss info

Lien vers vidéo Youtube 

 

Financement

La Fondation Jan & Oscar a investi CHF 100,000 depuis les prémices du projet en 2016.

L’IUCN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) a financé le projet à hauteur de USD 50,000 en 2020. Notre projet “Moken Guardians of the Sea” a été sélectionné comme projet gagnant pour la Thaïlande en 2019 par l’IUCN via le programme MARPLASTICCs (Marine Plastic and Coastal Communities) soutenu par l’agence pour le développement du gouvernement suédois (SIDA).